France Poker Series Beaulieu-sur-Mer : Arnaud Mattern éliminé

ps_news_thn.jpgLe premier niveau de la journée aura été assez meurtrier. Sept joueurs ont déjà sauté, réduisant le field à 28 joueurs. Et parmi les éliminations de ce début de Jour 2, on déplore celle d'Arnaud Mattern. Après une relance de Christophe Gross depuis le bouton, Fabrice Jeannet se contente de payer depuis la petite blind. Avec ses 70 000 de tapis, Arnaud voit alors là une belle occasion de squeeze et pousse tous ses jetons au milieu. Christophe se couche mais Fabrice Jeannet s'était embusqué avec A♦ K♥ et paye. Arnaud retourn Q♣ 8♣ pour un petit 65/35 des familles. Et malgré un flop 9♣ 7♣ 2♦, le Pokerstars Pro ne trouve aucun des ses 15 outs. Il est éliminé.

_DEF8876_FPS1_BAU_Ambiance_Hugues_Fournaise.jpg


Peu après, Philippe Narboni est parvenu à éliminer deux joueurs lors de la même main. Après une relance de Christophe Gross, Yves Van Lent pousse son tapis (40 000). Dans la foulée, Martinus Van Est fait de même pour 60 000. La parole arrive à Narboni qui annonce à son tour « tapis ». Gross se couche et les jeux sont retournés :

Narboni : A♣ K♦
Martinus Van Est : Q♥ Q♦
Yves Van Lent : 8♠ 8♥

Un roi au flop donne la meilleure main à Philippe Narboni. Ce dernier couvrant ses adversaires, on perd deux nouveaux joueurs. Le Français est désormais parmi les chipleaders, avec 300 000.

A une table à côté, le bracelet WSOP d'Alan Smurfit - qu'il expose fièrement au milieu de ses jetons - fait des envieux. Christophe Curto a ainsi demandé à son adversaire du jour de le lui prêter. « Ah ouais, c'est pas un faux ! », s'exclame Curto. Un jour tu auras peut-être ton propre bracelet Christophe.

Les blinds sont passés à 2500/5000 ante 500. Les jetons de 100, devenus inutiles, on été retirés de la circulation. Les places payées sont désormais très proches. Le rythme devrait quelque peu ralentir à l'approche de la bulle.