EPT Vilamoura : Antony Lellouche roule sur le tournoi

ept-thumb-promo.jpgDepuis le début de l'étape portugaise, j'ai l'impression de parler des deux mêmes joueurs. Et pour cause, ils n'ont jamais quitté le haut du classement depuis le Day 1. Ce Day 3 ne fait pas exception, bien au contraire. Hier, Jeff Sarwer devançait Antony Lellouche d'un souffle. Aujourd'hui, les positions sont inversées. Le Français termine la journée avec un stack de 1 134 000 jetons. Il est le seul à avoir passé la barre du million et possède déjà le tapis moyen de la table finale. Le dernier Français à avoir connu cette situation est Patrick Bueno à Barcelone en septembre dernier. Plusieurs mauvaises rencontres et quelques bad beats l'avaient vu échouer à la 17e place, finalement loin de la finale. Je croise les doigts pour que cette mésaventure n'arriver pas à Antony.

_MG_2819_EPT6Vil_Neil_Stoddart.jpg

Antony Lellouche


Jeff Sarwer, de son côté, possède un tapis de 913 500 et sera la menace n° 1 pour Lellouche demain. D'autant qu'il voudra certainement atteindre la table finale après son demi-échec à Varsovie (10e après avoir été chipleader tout le tournoi). A voir la performance de ces deux hommes, on croirait presque que le poker n'est pas un jeu de hasard...

_MG_2745_EPT6Vil_Neil_Stoddart.jpg

Jeff Sarwer


Comme prévu, sur les 71 joueurs au départ de la journée, 24 ont survécu et reviendront demain pour essayer d'accrocher la table finale. En plus des deux fous furieux mentionnés plus haut, Ricardo Sousa sera à surveiller de très près. Il possède le 3e plus gros tapis (765 000) et sera encouragé par tout le public portugais. La délégation lusitanienne compte sept joueurs encore en vie, dont Claudio Coelho (508 500) et Joao Barbosa (vainque de l'EPT de Varsovie en 2008, 362 000). Ambiance garantie demain pour le Day 4.

Les Français n'ont toutefois pas à faire de complexe. Sur les cinq à avoir débuté la journée, seul Alexandre Brail a sauté, non sans s'être glissé dans l'argent in extremis (48e, 7652 euros). En plus de la locomotive Lellouche, Aurélien Guiglini (253 000), Michel Abecassis (250 000) et Guillaume Da Silva (167 500) reviendront demain avec des tapis en dessous de la moyenne (402 500). Mais la situation n'est pas pour autant désespérée, loin de là. Les blinds sont à 3000 / 6000 ante 500. Un double up et ils intégreraient le Top 10.

Il n'y a malheureusement pas d'EPTLive prévu sur l'EPT de Vilamoura. Je vous invite donc une nouvelle fois à suivre le déroulement de la journée sur pokerstarsblog.com. Allez, je me mouille un peu, il y aura un Français en finale, c'est sûr et certain ! Rendez-vous demain soir pour savoir si je suis un pronostiqueur en carton.