EPT Varsovie : Antony Lellouche chipleader du Day 1B

ept-thumb-promo.jpgL'étape polonaise du circuit européen est indéniablement placée sous le signe de le French Touch. Sur les 203 joueurs présents au départ du tournoi, 28 sont Français, ce qui fait de la délégation tricolore la plus nombreuse, juste devant les locaux polonais (26 joueurs). Dans ces conditions, il n'est pas si étonnant de retrouver un Français chipleader du Day 1B. Et pas n'importe lequel. Antony Lellouche est réputé pour sa faculté à monter de gros tapis tôt dans un tournoi. Il l'a encore prouvé aujourd'hui en terminant la journée avec un joli stack de 131 475 jetons. Largement de quoi espérer une nouvelle table finale sur le circuit EPT.

_MG_7871_EPT6Pol_Neil_Stoddart.jpg

Antony Lellouche


Huit Français avaient réussi à survivre hier. Il faut en ajouter quinze de plus aujourd'hui. Les voici : Ludovic Lacay (dont la régularité en tournoi est tout bonnement monstrueuse depuis quelques mois, 72 100), Michael Seban (60 150), Ilan Rouah (59 225), Alexandre Brivot (53 600), Christophe Benzimra (52 400), Maurice Schulmann (50 900), Aurélien Gallen (le frère de Benjamin Gallen, commentateur de l'EPTLive, 40 275), Stéphane Gérin (29 650), Nicolas Dufort (29 625), Pascal Perrault (29 025), Paul Eric Schulmann (26 875), Xavier Cena (23 800), Pierre Potier (14 000) et - last but not least - Bertrand Grospellier (13 225). Le membre du team Pokerstars n'a pas connu une bonne journée et devra vite doubler son tapis demain pour espérer quelque chose.

_MG_7570_EPT6Pol_Neil_Stoddart.jpg

La force n'était pas avec Elky aujourd'hui


Les autres joueurs à suivre lors du Day 2 sont Alessio Isaia (95 300), Nikolai Senninger (3e de l'EPT de Londres, 78 975), les membres du team Pokerstars Thierry Van Den Berg (43 000) et Sebastian Ruthenberg (40 250), Vitaly Lunkin (35 950), Mel Judah (33 950), le Belge Davidi Kitai (33 375), Dario Minieri (25 650), le champion du monde 1998 Zinédine Zi... pardon, Scotty Nguyen (23 000), Shaun Deeb (22 325) et Sorel Mizzi (17 250).

Tout ce beau monde luttera à partir de demain pour atteindre les places payées. Avec 203 joueurs au départ de ce (tout petit) tournoi, seuls les 24 premiers seront « in the money ». Le vainqueur repartira quant à lui avec la somme de 358 645 euros tout rond. Sur les 148 survivants après le Day 1, 23 sont Français. Largement de quoi rêver encore un peu. Allez les Bleus !